( 6 mars, 2011 )

Marylin à Minnie

Chère Minnie,

 

            En tant que star formée comme vous dans les grands studios hollywoodiens, je me permets de vous écrire afin de vous donner quelques conseils.

D’abord vestimentaires : qu’est-ce que c’est que cette éternelle robe à pois ? D’abord, les pois, c’est vulgaire, ensuite, une vraie star ne porte pas deux fois de suite la même robe. Et ce chapeau à fleurs… Bien sûr, vous voulez faire populaire, mais le peuple attend du rêve, des paillettes… pas qu’on lui montre sa grand-mère au marché !

Ensuite, ce qui me déplaît encore plus : cet éternel sourire niais qu’on voit sur toutes vos photos. Vous êtes heureuse, dites-vous ? Bon. Mais sachez qu’un air mystérieux et boudeur attire beaucoup plus les hommes. Une femme un peu dépressive a un charme certain…pas quelqu’un qui pleure à torrents, comme vous dans certains de vos films, non ! Mais une femme lointaine, oui, sensuellement lointaine, attire tous les regards.

Enfin, sachez que le public attend de nous des anecdotes, des caprices de stars, de la vie… Et vous qui vivez avec le même compagnon depuis le début ! Vous semblez lisse : aucune enfance difficile, aucun échec sentimental… c’est d’un ennui ! Alors un conseil : commencez une psychothérapie, je vous donnerai des adresses. Et avant tout, teignez-vous en blonde, vous verrez, ça change tout.

Bien à vous,

 

Marylin Monroe

|